Pacte Arbre 2017

♣ Collectivités et décideurs

7 engagements d'honneur pour l'Arbre

1- Je conserve le quota d'arbres existants. Je préconise des règles de protection de l'arbre pour les sous-traitants lors des travaux ainsi que lors d'appel d'offre.
Je fais classer tous les arbres de ma collectivité ayant un ou plusieurs intérêts « remarquables »
(taille, âge, port, rareté, ...) qu'ils soient sur le domaine public mais aussi privé au sein du PLU ou PLUI (exemple : Ville de Niort).

2- Je favorise la plantation écologique (exemple : procédé naturel de bio-dynamisation des sols de Daniel Soupe), tuteurs ou ancrage de motte bio-dégradable, j'utilise les bactéries endémiques du sol en question pour réussir le mariage SOL/ARBRE.

3- Je gère un arbre en connaissance de cause (exemple : "livret de santé et de gestion de l'arbre", disponible gratuitement). Je réalise un suivi du patrimoine arboré (experts agréés et certifiés) et je me fais conseiller et accompagner (exemple : "Arbres d'Avenir Gestion écologique du patrimoine arboré"). Je mets en place une taille raisonnée et adaptée (arboristes certifiés).

4- Je me forme et je forme agents et élus par le biais de colloques ou de formations (exemple : « l'Institut Européen de l'Arbre/Fédération Internationale de l'Arbre »).

5- Je transmets les connaissances arboricoles et botaniques à tous par le biais d'événements (« Journées Nationales de l'Arbre » ou de colloques (exemple : Institut Européen de l'Arbre/Fédération Internationale de l'Arbre).

6- J'évalue les services écosystémiques rendus par l'arbre urbain. Je crée une "ville arboretum" (exemple : projet de la Ville de Pantin).

7- Je rédige une charte de l'arbre écologique et réglementaire (exemple : Ville de Pantin 93).
Je crée et j'anime un "comité de l'arbre" dans ma ville (exemple : Ville de Pantin, Ville de Niort), rassemblant élus, pros, agents, citoyens; avec pour vocation de conseiller, proposer, autoriser ou interdire.

Si je remplis au minimum 6 des 7 engagements (obligatoirement les n°1, 2, 3 et 7) ma ville ou collectivité intégrera le "Classement annuel des villes respectueuses de l'Arbre" et sera pré-sélectionnable pour le "Prix National Arbre durable, Patrimoine & Biodiversité" et je rejoindrai donc le réseau international de « Génération Arbre ».

"L'éducation à l'Arbre est la clé de voûte pour réapprendre à vivre avec nos puits à carbone." (M.LEMOUZY).

L'éducation à l'Arbre, cheval de bataille
de l'Institut Européen/Fédération Internationale de l'Arbre.

♣ Citoyens, associations, professionnels

7 engagements d'honneur pour l'Arbre

1- Je plante (ou je fais planter) un arbre (en utilisant la règle d'or : la bonne espèce au bon endroit)

2- Je fais le choix du naturel (aucun engrais ni pesticides) pour la plantation et l'entretien de l'arbre.

3- Je mets en place une taille raisonnée (intervention tous les 3 à 5 ans), je fais appel à des professionnels (exemple : Qualiarbre, ...).

4- Je gère mon arbre en connaissance de cause par le biais du « livret de santé et de gestion de l'arbre « (œuvre de Christian Riboulet, expert judiciaire), je fais appel à des experts certifiés.

5- Je m'informe lors des « Journées Nationales de l'Arbre » ou de colloques (Institut Européen de l'Arbre/Fédération Internationale de l'Arbre).

6- Je me forme chez des experts, à « l'Institut Européen de l'Arbre/Fédération Internationale de l'Arbre » (pour des formations pro continues) ou dans des centres de formation agréés.

7- J'agis pour l'Arbre, pour protéger, conserver et transmettre le patrimoine arboré français aux générations futures : je crée (ou je rejoins) un « comité de l'arbre » dans ma ville ou village ; je mobilise citoyens et décideurs.

Si je remplis au minimum 5 des 7 engagements (obligatoirement le n°7) je deviens « Ambassadeur de l'Arbre » dans ma ville ou village et j'intégrerai donc le réseau international de « Génération Arbre ».

1er Plan National
"L'Arbre à l'honneur !" ©®

Mars 2017 – Mars 2022

L'Institut Européen/Fédération Internationale de l'Arbre ont décidés d'unir leurs forces et de lancer un plan de travail sur 5 ans ayant pour principales missions : l'éducation à l'arbre, le partage et la transmission des connaissances à tous, intitulé "L'Arbre à l'honneur !", visant à coordonner 12 actions phares sur le territoire national.

3 Axes

1) Education et Formation :
Aujourd'hui il est nécessaire de former les élus, décideurs, et responsables de patrimoine arboré en collectivités pour pallier au manque notoire de connaissance, nous allons créer dans les prochains mois des formations professionnelles continue et initiale. Les colloques nationaux ouverts aux pros et aux citoyens, comme celui de Bois d'Arcy en Octobre 2016, vont se multiplier pour apprendre à gérer l'arbre en connaissance de cause. L'éducation à l'arbre est la clé de voûte pour réapprendre à vivre au quotidien avec nos puits à carbone. Défendre l'arbre, s'opposer à des décisions illégales d'abattage, nous l'avons fait pour les serres d'Auteuil à Paris par le biais de l'expertise de C.Riboulet (expert judiciaire). Au regard du code civil, l'arbre n'est qu'un objet de droit et non un sujet de droit : la proposition de projet de loi Arbres est une nécessité. Une loi dédiée, transversale et globale lui donnant droit à exister (patrimoine vital de l'humanité, réglementation pour la profession d'arboriste-grimpeur, sanctions budgétaire pour les collectivités...) est nécessaire.

2) Action et Législation
Respecter l'arbre ; c'est respecter l'homme. Il reste beaucoup à faire pour sauver l'arbre, notamment avec le volet législatif longtemps mis de côté. L'arbre mérite qu'on se batte pour lui. C'est un combat total et entier, de tous les jours : en toute franchise, avec respect et vérité, sans concession ni détour en toute indépendance.

3) Mobilisation citoyenne et Projet Collectif
Il s'agit de mobiliser et fédérer citoyens, professionnels et élus autour de la cause de l'arbre, et cela dès le printemps 2017. L'arbre d'ornement est en danger dans nos villes et jardins. D'innombrables preuves à l'appui partout en France : tailles drastiques et inutiles, abattages intempestifs et mensongers, ..., dans nos villes et villages. Le désastre arboricole français est une réalité : c'est un fléau mais pas une fatalité. Pour l'enrayer il faut agir maintenant et collectivement. Cette victoire ne pourra se gagner qu'avec une mobilisation citoyenne sans précédent. Il est fort regrettable pour l'arbre que les organisations, plus ou moins liées à l'arbre, soient si peu ouvertes au dialogue. Cependant la porte de l'Institut Européen/Fédération Internationale de l'Arbre reste grande ouverte.

Nos 12 Actions

1- Organiser des Colloques : - "Les Arbres en Congrès !", colloque international de travail, 2 jours de formation (rythme biennal, la 3ème édition en Mars 2018).
- "Conférence Nationale de l'Arbre" et « Rencontre écologique de l'Arbre » partout en France le Vendredi ou Samedi (ouvert à tous public) avec différentes thématiques.

2- Attribuer le "Prix National Arbre durable, Patrimoine & Biodiversité" chaque année (à un gestionnaire public). Récompenser et promouvoir une gestion de qualité et des initiatives novatrices.

3- Piloter les "Journées Nationales de l'Arbre" (JNA), partout en France du 15 Septembre au 30 Octobre avec week-end phare des journées européennes du patrimoine (obtention du label gratuit sur simple demande pour associations, citoyens, entreprises, collectivités)
Animations, ateliers, démonstrations, conférences, ... visant à la promotion et à la valorisation de l'Arbre.

4- Réaliser le Classement annuel des villes les plus respectueuses de l'Arbre.
Les villes seront sélectionnées à partir de critères prédéfinis. Emulation et compétition sont au programme.
Les tailles drastiques et inutiles ainsi que les abattages intempestifs sont éliminatoires.

5- Promouvoir et diffuser la 1ère Charte écologique de l'Arbre en France (réalisée par la ville de Pantin 93).
Elle sera la référence de l'Institut Européen de l'Arbre, du "Pacte pour l'Arbre en ville et dans nos vies" ainsi que pour les collectivités et professionnels.
Non pas pour la copier, mais bien pour l'adapter à sa ville et au contexte.
"Une charte n'est pas copiable, elle doit être transformable pour l'adapter."

6- Gérer en connaissance de cause : le "Livret de santé et de gestion de l'Arbre."
Un outil de suivi et un moyen de légitimation.
Le mot « légitimation » est fort, d’autant que l’arbre n’est, au regard du code civil, qu’un "objet" de droit et non un « sujet » de droit. Ce sera un moyen de caractériser le végétal dans son état et son évolution maîtrisée par son propriétaire (privé ou public) et lui donner un droit à exister en tant que bien vivant, géré en connaissance de cause, en « bon père de famille ». Une oeuvre inédite de Christian Riboulet (Expert de l’Arbre et Expert judiciaire). à destination du citoyen, gestionnaire, élu, collectivité, expert, ... et diffusé par l'Institut Européen/Fédération Internationale de l'Arbre.

7- Attribuer les Mérites de l'Arbre chaque année.
Récompenser des hommes et des femmes engagés dans la protection et la valorisation de l'Arbre, ainsi que pour la mise en place de démarche innovante ou exemplaire.

8- Organiser des formations professionnelles continues "Gestion écologique du patrimoine arboré" à l'arboretum "Les arbres du monde" (29) et partout en France dès le printemps 2017.

9- Créer une licence de niveau II "Technicien de l'arbre écologique et durable" pour les gestionnaires de patrimoine arboré dans les collectivités.

10- Réaliser des évaluations, avec des ingénieurs et chercheurs, sur les services écosystémiques rendus par l'arbre urbain, avec l'application du modèle américain i-Tree Eco (USDA, David Nowak).

11- Créer et piloter une plate-forme "SOS Arbres en danger"
Assistance technique et juridique mises à disposition de citoyen, professionnel, élu (assurées par des juristes, experts, scientifiques, écologues, avocats), en cas d'élagage irrespectueux et/ou d'abattage illégal et intempestif (uniquement dans des situations concernant des collectivités).

12- Elaborer la Loi ARBRES :
Contribuez à élaborer la LOI ARBRES !
Une loi dédié, globale et transversale.
Protéger et défendre le patrimoine arboré (hors-forêts)
La "future" proposition de projet de "Loi ARBRES" sera présentée prochainement, dans sa version définitive.
Citoyens, professionnels, associations, élus, ... sont conviés à apporter leur pierre à l'édifice.
Les contributions (une page A4 recto au maximum par idée) sont à envoyer avant le 15 Septembre 2017 à l'adresse mail : revepatriarbo-asso(at)laposte.net
Une pétition sera lancée en Février 2017.

Nos 3 terrains d'expérimentation, de recherche et d'innovation
à ciel ouvert pour l'arbre :
- l'arboretum "Les arbres du monde au Huelgoat" (29).
- les jardins historiques du château de Thoiry (78)
- les jardins historiques du château du Colombier (12)